Pourquoi OneLife

  1. Flexibilité nécessaire pour répondre aux nombreux besoins spécifiques allant de la planification successorale à la protection des actifs
  2. Expertise en fiscalité internationale pour une expatriation réussie
  3. Stabilité et sécurité d’un contrat émis par un assureur luxembourgeois
  4. Experts dédiés élaborant des solutions conformes aux réglementations en vigueur et spécialement conçues pour l’Amérique latine

 

Présentation du marché

En Amérique latine, la majorité des pays encouragent la souscription de contrats d’assurance-vie pour les preneurs d’assurance et les bénéficiaires qui jouissent d’un traitement juridique et fiscal sûr et prévisible. D’autres supports d’investissement tels que les trusts ou les fondations ne bénéficient généralement pas d’une réglementation claire et leur traitement fiscal reste incertain dans la majorité des pays d’Amérique latine. Notre équipe d’experts dédiés à l’Amérique latine au sein de OneLife peut offrir un accompagnement technique garantissant que votre contrat sera entièrement adapté aux réglementations légales et fiscales du pays de destination.

Du point de vue de l’investissement, l’assurance-vie est un outil efficace de gestion patrimoniale (« architecture ouverte » avec plusieurs gestionnaires d’investissement et plusieurs banques dépositaires). De plus, elle offre une grande flexibilité en termes de stratégie et de types d’investissements (fonds de couverture, capital-investissement, etc.) ainsi qu’une protection du patrimoine (Luxembourg, « Triangle de la sécurité »).

Du point de vue de la succession, l’assurance-vie offre la liberté de désigner les bénéficiaires avec la possibilité de les modifier à tout moment. Dans la majorité des pays d’Amérique latine, les produits de l’assurance sont par défaut exclus de la succession du défunt. En outre, il est possible de hiérarchiser les bénéficiaires ou de leur affecter différents pourcentages selon les souhaits du preneur d’assurance.

En termes de fiscalité, l’assurance-vie permet généralement de bénéficier d’une fiscalité différée, ce qui signifie que les éventuelles plus-values sont acquises en vertu du contrat et ne sont pas taxées une fois dans les mains de l’investisseur. En fonction du pays d’Amérique latine choisi, un contrat d’assurance-vie peut constituer un outil efficace de planification fiscale en matière de succession, de donation ou d’impôt sur la fortune si une solution adaptée est mise en place.

 

Actifs non-côtés

Chez OneLife, nous offrons des solutions complètes de gestion de patrimoine incluant l’acceptation d’actifs non cotés, grâce à la réglementation des assurances luxembourgeoise qui permet tout un éventail d’investissements sous-jacents dans des fonds internes. Pour de nombreux particuliers fortunés, une grande partie de leur patrimoine inclut des actifs non cotés, lesquels peuvent être classés en actions, titres de créance (incluant les entités de titrisation), des fonds de capital-investissement (Private Equity) et l’immobilier dans de nombreux pays.

 

Notre équipe dédiée d’experts en produits non cotés possède une solide expérience dans ce secteur et est capable de gérer ces actifs en tenant compte des différents facteurs tels que la valorisation, la réglementation, la conformité, la gouvernance, etc.

 

Nous nous assurons que la solution proposée est la plus adaptée aux besoins de nos clients.

 

L’équipe dédiée d’experts en produits non cotés effectue également un suivi permanent et un contrôle diligent des actifs afin de s’assurer que les investissements demeurent conformes aux réglementations en vigueur et adaptés à l’évolution des besoins dans le temps. Cela inclut la révision du prix de l’actif conformément aux conditions du marché et à toute modification au sein de la société non cotée.

 

Contacter notre équipe d’Amérique Latine