L’attrait du Portugal en matière de tourisme n’est plus à démontrer : magnifiques paysages, héritage culturel et gastronomie ont fait de ce pays une destination privilégiée pour les vacanciers depuis de nombreuses années.

Frappé de plein fouet par la crise de la dette souveraine en Europe, le Portugal a dû faire face à une crise économique profonde en 2011 et mettre en place plusieurs plans d’austérité pour que le pays retrouve sa stabilité financière. Les résidents ont dû faire face à un taux de chômage élevé, une baisse significative de leurs revenus et une hausse des coûts des soins de santé.

Face à ces problèmes, le Portugal a réussi à stabiliser ses finances et la croissance est revenue même s’il est encore trop tôt pour évoquer une véritable relance de l’économie portugaise.

 

Destination de vacances, avec option de résidence pour 10 ans

Le gouvernement portugais a encouragé la croissance de son industrie touristique, qui occupe désormais un rôle prépondérant dans le secteur tertiaire, lequel emploie près de 65% de la population active. Il a également pris des mesures fiscales pour attirer de nouveaux résidents, notamment des retraités, en leur offrant des exonérations d’impôts sur leur retraite et leurs investissements à l’étranger.

Cette fiscalité attrayante associée au prix de l’immobilier et au coût de la vie abordable a séduit de nombreux retraités en Europe qui sont venus s’installer au Portugal en bénéficiant du statut de non-résident habituel, qui leur est octroyé pour une durée de dix ans.

Pour « booster » les investissements dans le pays, le gouvernement a également mis en place une politique d’attribution de permis de séjour, appelés communément « golden visas », à tout citoyen non européen prêt à investir dans l’immobilier, à créer de l’emploi ou à transférer une partie de sa fortune mobilière au Portugal.

 

Place de choix pour l’assurance-vie

Parmi tous les outils de gestion de patrimoine à la disposition des investisseurs, l’assurance-vie offre de nombreux avantages, notamment une fiscalité attrayante grâce à une exonération des plus-values réalisées sur les sous-jacents du contrat. Le preneur du contrat peut ainsi procéder à une gestion des fonds sous-jacents sans se soucier de l’impact fiscal sur les arbitrages réalisés. La taxation n’intervient qu’en cas de rachat.

En effet, les rachats sont soumis au principe du « First In First Out » qui prévoit, dans un premier temps, le rachat du capital puis la prise en compte des éventuelles plus-values qui seront imposées sur base d’un taux forfaitaire ou d’un barème progressif selon le choix du contribuable.

L’atout supplémentaire du contrat d’assurance-vie en matière de taxation des revenus réalisés réside dans la réduction fiscale sur la base de l’ancienneté du contrat. Cette possibilité de réduction fiscale peut atteindre 60 % pour les contrats à terme d’une durée supérieure à 8 ans.

Ces avantages NE SONT PAS offerts par un portefeuille-titres traditionnel, pas même aux résidents non habituels qui ne pourront tout au plus bénéficier que d’une exonération sur les intérêts et dividendes si la convention préventive à la double imposition entre le Portugal et le pays de localisation des avoirs bancaires, par exemple le Luxembourg, le permet.

En ce qui concerne les droits de succession, les prestations issues du contrats d’assurance dénoué au terme ou par décès ne font l’objet d’aucune imposition. Elles sont également exonérées du droit de timbre qui frappe les successions et legs attribués aux héritiers autres que l’épouse, les descendants et ascendants du défunt.

 

La stratégie de OneLife avec son nouveau produit Wealth Portugal

OneLife a bien compris l’importance et le potentiel du marché portugais et a intégré ce marché dans sa stratégie de développement en Europe. Le Portugal se trouve de surcroît en première ligne sur la liste des destinations prisées par de nombreux ressortissants étrangers, notamment les citoyens brésiliens mais pas seulement.

En termes de diversification financière, le nouveau produit Wealth Portugal permet au preneur d’assurance d’investir dans des fonds externes distribués par des maisons de fonds à renommée internationale ainsi que dans des fonds internes. Ces fonds internes peuvent être des fonds collectifs disponibles pour tous les clients de OneLife ou des fonds créés sur mesure sur la base du profil d’investisseur du preneur d’assurance.

Les fonds collectifs externes et internes à valorisation quotidienne peuvent également être assortis d’options d’investissement automatiques telles que le « Stop-Loss », le « Save Gains » ou le « Drip-Feeding », offrant ainsi au preneur la possibilité de réagir adéquatement à l’évolution des marchés. Ces options d’investissement peuvent être activées ou désactivées à tout moment pendant la durée du contrat.

En fonction de sa stratégie d’investissement, le preneur pourra opter pour un fonds dédié avec une gestion discrétionnaire confiée au gestionnaire de son choix ou, s’il souhaite sélectionner lui-même les investissements avec l’objectif de conserver des actifs sur le long terme, il peut également choisir d’investir dans un fonds d’assurance spécialisé.

La flexibilité du produit Wealth Portugal permet par ailleurs d’intégrer tous les types de fonds mentionnés ci-dessus simultanément et même d’en détenir plusieurs d’une même catégorie, pour autant évidemment que les limites d’investissement imposées par le Commissariat aux Assurances du Luxembourg soient respectées.

Le preneur d’un contrat Wealth Portugal peut aussi sélectionner une couverture décès supplémentaire. Si les assurés sont au nombre de deux ou plus, le choix du premier ou du dernier décès est également possible. De plus, le produit permet au preneur de désigner les bénéficiaires de son choix et présente l’avantage de proposer un mécanisme de planification successorale. Les droits contractuels peuvent être transférés à un ou plusieurs preneurs encore en vie ou à toute autre tierce partie désignée par le ou les preneurs en cas de décès avant l’assuré.

 

LinkedIn_logo_Small Valérie Vaes, Senior Wealth Planner

LinkedIn_logo_Small Andre Piovezan, Regional Sales Director

 

>>> Pour en savoir plus sur notre nouveau produit Wealth Portugal, contactez notre spécialiste Andre Piovezan à l’adresse suivante : andre.piovezan@onelife.eu.com

>>> Cet article est extrait de l’édition de novembre 2016 de notre newsletter mensuelle Life Insights. Pour souscrire, cliquez ici.